Etang salé – janvier 2017

Etang Salé. Entre les hauts et les bas, mon coeur balance. Mes parents sont installés dans cette ville depuis plusieurs années. Ils font rayonner les magazines enfance, jeunesse et la presse adulte en tant que délégué des éditions Bayard et Milan, Faton et Uni-press. Ils ont une belle maison jaune, sur la route de l’Entre-Deux. De quoi recevoir la famille et les ami-e-s, pour profiter de la vie.

Je les ai retrouvés le 29 décembre 2016 après une dizaine d’heures de vol, entre Roissy Charles de Gaules et Rolland Garros, entre -4° pour l’île de France et 34° pour l’île de la Réunion. Pour se mettre dans le bain d’emblée, mes parents nous ont emmené à la plage de l’Ermitage, au K’banon pour déjeuner. Un mojito au Combava. Un tartare de poisson. De quoi ravir les papilles et donner le ton d’un séjour haut en couleur.

2 jours plus tard, c’est le réveillon du jour de l’an. A la Réunion, cela décoiffe. Au moment de passer à 2017, la colline s’est embrassé de milles feux d’artifice. Parfois petit, parfois grandiose. Et au loin, sur la plage, les lampions qui décollent. Je commence le partage avec quelques photos des fleurs du jardin de mes parents, de ce magnifique spectacle que nous avions chaque soir (couché de soleil à découvrir en vidéo par ici). Je vous emmène par la suite au gouffre de l’Etang Salé. Des empilements de pierres jouent avec la pesanteur et créent un paysage poétique et mystique. De quoi suspendre le temps, bercé par le bruit des vagues.